Pinduoduo, géant de l’internet en forte croissance

18.03Le géant chinois de l'e-commerce social Pinduoduo a enregistré une forte croissance de ses recettes en 2018, grâce à l'appétit grandissant des consommateurs chinois pour les achats interactifs en ligne.

Les recettes de Pinduoduo ont totalisé 13,12 milliards de yuans (environ 1,908 milliards de dollars) l'année dernière, bondissant de 652% par rapport à l'année précédente, selon son dernier rapport financier.

Les services de marketing en ligne ont été le plus grand contributeur aux recettes et ont augmenté de 852% en glissement annuel pour atteindre 11,5 milliards de yuans.

Son volume brut de marchandises (VBM) s'est élevé à 471,6 milliards de yuans l'année dernière, en hausse de 234% sur un an, selon les donnés du rapport.

Qualifiant 2018 d'année charnière pour l'entreprise, Huang Zheng, président du conseil d'administration et PDG de Pinduoduo, a attribué l'expansion vigoureuse du VBM de son entreprise en 2018 à la croissance rapide du nombre d'acheteurs actifs annuels et à la croissance presque doublée des dépenses annuelles par acheteur actif.

Créé en 2015, Pinduoduo est connu pour l'offre d'achats groupés avec d'importantes réductions et dispose d'une grande base de consommateurs dans les zones rurales et les petites villes.





Huawei à Bagdad

11.03 Le géant chinois de la technologie Huawei a lancé la première phase du projet "Safe City Solution" dans le quartier de Karrada de Bagdad afin de promouvoir les mesures de sécurité dans la capitale irakienne, a rapporté jeudi le journal irakien Al-Sabah, qui appartient à l'État.

Le lancement du projet a été annoncé lors d'une cérémonie qui s'est déroulée au siège du Commandement des opérations de Bagdad (BOC), a précisé le journal.

"La nouvelle solution de caméras de surveillance facilitera le travail des forces de sécurité en surveillant les rues et en détectant les suspects afin de les arrêter", a déclaré Jalil al-Rubaie, commandant de la BOC, lors de la cérémonie.

"Le projet consiste en des caméras de surveillance intelligentes capables de détecter les visages des personnes et de suivre plusieurs personnes en même temps, ce qui devrait contribuer à réduire les points de contrôle de sécurité classiques dans la ville", a ajouté M. al-Rubaie.

Selon Riyad al-Adhadh, président du conseil provincial de Bagdad, la capitale irakienne a besoin de plus de 20 000 caméras de surveillance pour couvrir toutes ses rues et tous ses quartiers.

Le nouveau projet, financé par Huawei, vise à améliorer la sécurité en Irak, en particulier après que les autorités irakiennes ont déclaré la libération totale de toutes les zones dont les militants de l'État islamique s'étaient emparés à la fin de 2017.




L’économie Chinoise: intégration au niveau mondial

04.03 La croissance économique de la Chine connaît des changements structurels et s'oriente vers une plus grande intégration au sein de l'économie mondiale, a estimé Reza Farzam, vice-recteur de l'Université de Kaboul, dans une interview récemment accordée à Xinhua.

Tous les signes montrent que le rôle de la Chine dans l'économie mondiale est en plein essor, avec le marché qui joue un rôle de plus en plus important dans le transfert des ressources à travers le pays, note cet économiste.

La politique d'ouverture qu'elle mène aura un effet à long terme et de grande ampleur sur sa croissance et sa stabilité économique, pense M. Farzam qui rappelle que la Chine demeure la deuxième plus grande économie du monde en dépit des données qui montrent que ladite économie continue de ralentir.

Pour lui, les politiques chinoises ont un impact positif sur l'économie de la planète. Les efforts de développement entrepris par la Chine, en particulier l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR), auront un effet à long terme à la fois en Chine et dans les autres pays le long de ces nouvelles Routes de la soie.

D'autres sous-projets, tels que la Route du lapis-lazuli et le segment ferroviaire d'Aqina, pourraient jouer un rôle essentiel dans la croissance économique de l'Afghanistan, détaille ainsi l'universitaire.

La Route du lapis-lazuli est un projet de couloir de transport mené conjointement par la Turquie, l'Afghanistan, le Turkménistan, l'Azerbaïdjan et la Géorgie. Le segment ferroviaire d'Aqina est une section de la ligne reliant Imamnazar (Turkménistan) à Aqina dans le nord de l'Afghanistan. Il s'inscrit dans un projet de 400km reliant le Turkménistan, l'Afghanistan et le Tadjikistan.

En ce qui concerne la lutte contre la pauvreté en Chine, Reza Farzam juge que la croissance économique est la meilleure arme de Beijing pour lutter contre ce mal, tout comme d'autres problèmes économiques ou encore la pollution.

Avec l'augmentation du niveau de vie en Chine, ajoute-t-il, la sensibilisation de l'opinion aux conséquences néfastes de la pollution environnementale s'améliore. Le pays a donné la priorité à la réduction de la pollution dans son intérêt et celui du monde entier.



Chine: le secteur de l’internet explose

11.02 Le secteur de services d'Internet et les secteurs connexes ont connu une forte croissance de leurs revenus en 2018, avec une expansion stable et continue de l'e-commerce et des jeux en ligne.

Le total des revenus du secteur a atteint 956,2 milliards de yuans (142 milliards de dollars), en hausse de 20,3% par rapport à 2017, a fait savoir le ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information.

Le Guangdong, Shanghai et Beijing, qui occupent les trois premières places en termes de revenus des services d'Internet, ont enregistré respectivement une augmentation de 26,5%, de 20% et de 25,2%.

Les dépenses du secteur dans la recherche et le développement ont grimpé de 19% à 49 milliards de yuans par rapport à l'année précédente.

Les services d'information ont contribué le plus à la croissance, engrangeant 859,4 milliards de yuans (+20,7%) et représentant 89,4% du total des revenus.

Les plateformes d'e-commerce ont affiché 366,7 milliards de yuans de revenus (+13,1%), tandis que les jeux en ligne ont rapporté des recettes de 194,8 milliards de yuans (+17,8%).

Les données du ministère couvrent les entreprises ayant enregistré des revenus annuels provenant des services d'Internet de plus de 3 millions de yuans au cours de l'année précédente.






.







































































































































 





































































































































































































































































































Amériques    Europe    Afrique     Asie     Moyen Orient     Finance    Environnement   Culture

Asie

Infoseco
Un autre regard sur l’économieNews.html


RMB, la monnaie qui monte

Première puissance commerciale de la planète, la Chine met tout en œuvre pour transformer le RMB, sa monnaie, en une devise internationale, au même titre que le dollar et l'euro. Le mouvement est en marche, inéluctable.

Dans la rapide montée en puissance de sa monnaie, l'Empire du Milieu a trouvé un allié de poids : l'Europe. Les deux parties travaillent à présent main dans la main, animées d'une même préoccupation : se libérer de la dépendance au billet vert dans leurs échanges bilatéraux. Accord d'échanges de devises, ouverture de chambres de compensation en Europe, création de produits et services libellés en RMB, lancement du programme RQFII... : tout concourt à un usage de plus en plus fréquent de la monnaie chinoise.

À la fois enquête de terrain et guide pratique, RMB, la monnaie qui monte se propose de répondre à trois questions. Qu'est-ce que le RMB ? Sur quoi reposent les principaux enjeux de son internationalisation ? Et surtout, qu'est-il d'ores et déjà possible de faire avec une devise qui n'est que partiellement convertible ?

Aux éditions Pacifica



Vivre la Corée


Vivre la Corée est un guide pratique qui veut donner toutes les informations nécessaires à ceux qui habitent ou souhaitent habiter dans le pays.

Il a été écrit par une équipe de journalistes qui résident en Corée depuis plusieurs années. Ils ont voulu faire partager leur expérience du quotidien. Louer un appartement. Payer son téléphone. Trouver un travail, un stage, ou une université. Aller à l'hôpital. Vivre tout simplement dans l'un des pays les plus fascinants du monde.

Vous trouverez donc dans ces pages des informations pratiques, des contacts, des conseils, bien entendu, mais sans jamais oublier de vous donner nos clés de la société coréenne. Pour nous, une information doit toujours être comprise dans son contexte, dans sa culture. Dans son univers.




Stratégies d’entreprise en Chine


Richement documenté, cet ouvrage fait le point de façon équilibrée sur les opportunités et les menaces de l'environnement chinois des affaires. Les managers connaissent en effet mal les transformations récentes du pays. Sait-on par exemple que la Chine compte aujourd'hui plus de 100 parcs scientifiques et techniques et dépense plus que le Japon en R&D ? Ces dimensions prometteuses constituent autant de défis à relever pour les entreprises étrangères.


Le livre prend appui sur une grande variété de cas concrets : Carrefour, Citroën, Google, etc. À travers la trame du modèle PESTEL, il suit une logique assez chinoise dans sa construction : une première partie plutôt yang, c'est-à-dire le versant ensoleillé de la conduite des affaires en Chine et une seconde partie plutôt yin, où sont examinés les défis sociétaux que les entreprises ne peuvent ignorer.





Le Grand Livre de la Chine


Un livre de référence complet, accessible et vivant.

Ce guide dresse un panorama inédit pour rendre compte de la réalité chinoise. Il aborde successivement histoire, géographie, civilisation, pensée, vie quotidienne et économie.

Conçu conjointement par un historien et un chef d'entreprise, validé et cautionné par une équipe de sinologues, il constitue un outil unique de découverte et d'étude.


Aux éditions Eyrolles




La Chine, Bombe à retardement


La réussite de la Chine est aussi fulgurante qu'inédite. Au rythme actuel, elle pourrait même devenir la première puissance économique mondiale dès 2022. Pourtant, les stigmates d'une croissance à marche forcée s'accumulent : des villes fantômes, des faillites en cascade, des révoltes de plus en plus fréquentes, des dérives issues de la politique de l'enfant unique, des scandales alimentaires à répétition, des aéroports paralysés par la pollution...

À travers une analyse percutante, Jean-Luc Buchalet et Pierre Sabatier montrent que ces déséquilibres économiques, sociaux et environnementaux pourraient déboucher sur une crise majeure dans les années à venir. C'est toute l'économie mondiale qui serait alors entraînée dans le sillage du géant asiatique. Pour saisir la menace, les auteurs décrivent la spécificité du modèle de développement chinois, avec ses contradictions et ses zones d'ombre : un "socialisme de marché" qui mêle parti unique, capitalisme débridé, corruption, contrôle des prix, plan quinquennal, concurrence féroce...

Reste à savoir si la crise de ce système sera simplement transitoire, ou mènera à son effondrement.


Aux éditons Eyrolles



 














 

A lire aussi