France: chômage en baisse

19.02 Le taux de chômage calculé selon les normes du Bureau international du travail (BIT) a chuté de 0,7 point au quatrième trimestre 2017 en France métropolitaine pour s'établir à 8,6% de la population active, selon les données publiées jeudi par l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques). Il retrouve ainsi son niveau de 2009.

Le taux de chômage est passé sous la barre des 9 % au quatrième trimestre 2017, poursuivant une décrue entamée en 2016, selon les chiffres publiés jeudi par l'INSEE, il a baissé de 0,7 point au cours des trois derniers mois de 2017 pour s'établir à 8,6 % en métropole et à 8,9 % avec les départements d'outre-mer.

Ce taux, qui mesure le chômage au sens du BIT, enregistre ainsi son plus bas niveau depuis 2009, relève l'INSEE. Il recule de plus d'un point sur un an.

L'INSEE comptabilise désormais 2,5 millions de chômeurs en France métropolitaine.

Cette baisse du quatrième trimestre 2017 n'était pas attendue. L'INSEE avait en effet tablé, dans ses dernières prévisions publiées à la mi-décembre, sur un taux de chômage national revenant à 9,5% fin 2017.

Alors que la croissance est repartie ces derniers mois dans l'Hexagone, le taux de chômage ne semblait pas en profiter. Mais, la reprise s'est accélérée ces dernières semaines, et la France a enregistré une progression de 1,9 % de croissance en 2017, son plus haut niveau depuis six ans.

Les dernières statistiques de l'emploi dans le secteur privé, publiées mardi, reflètent une accélération du marché de l'emploi en 2017 avec la création de 253.500 postes, grâce notamment au secteur des services et à l'intérim.

Les créations d'emplois dans la construction repartent à la hausse pour la première fois depuis 2008.

Selon l'INSEE, la baisse du taux de chômage du quatrième trimestre 2017 a concerné toutes les catégories d'âge. Sur un an, il recule de 2,8 points chez les jeunes, à 20,7%, de 1,1 point chez les 25-49 ans, à 8,0%, et de 0,5 point chez les seniors, à 6,1%.

Parmi les chômeurs, le nombre de personnes déclarant rechercher un emploi depuis au moins un an se situe à 1,1 million au quatrième trimestre, ajoute l'INSEE. Le taux de chômage de longue durée en France métropolitaine tombe ainsi à 3,6% de la population active, soit 0,6 point de moins sur le trimestre et 0,7 point de moins sur un an.

Le gouvernement s'est fixé comme objectif de ramener le taux de chômage à 7 % à la fin du quinquennat.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a refusé de commenter ces chiffres, rappelant que le gouvernement voulait être jugé dans la durée. "Nous avons toujours dit avec le président de la République qu'il faudrait attendre deux ans pour avoir des résultats qui veulent vraiment dire quelque chose", a-t-il déclaré, jeudi, à Bercy, lors d'une conférence sur la France et la zone euro.

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a quant à lui souligné "l'environnement économique favorable" notamment grâce aux réformes et "les résultats déjà tangibles en termes d'investissement".

zone euro: commerce en baisse

12.02 En décembre 2017 par rapport à novembre 2017, le volume des ventes du commerce de détail corrigé des variations saisonnières a diminué de 1,1% dans la zone euro (ZE19) et de 1,0% dans l'UE28, selon les estimations publiées lundi par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

En novembre, le commerce de détail avait progressé de 2,0% dans la zone euro et de 2,1% dans l'UE28. En décembre 2017 par rapport à décembre 2016, l'indice des ventes de détail s'est accru de 1,9% dans la zone euro et de 2,4% dans l'UE28. Par rapport à 2016, le volume moyen des ventes de détail a progressé en 2017 de 2,6% tant dans la zone euro que dans l'UE28.

En décembre 2017 par rapport à novembre 2017 dans la zone euro, le recul de 1,1% du volume des ventes du commerce de détail est dû à des baisses des ventes de 1,5% pour les carburants, de 1,2% pour le secteur non-alimentaire et de 0,7% pour le secteur "Alimentation, boissons, tabac". Dans l'UE28, le recul de 1,0% du volume des ventes du commerce de détail est dû à des baisses des ventes de 1,1% pour le secteur non-alimentaire et de 0,7% pour le secteur "Alimentation, boissons, tabac" ainsi que pour les carburants.

Parmi les États membres pour lesquels les données sont disponibles, les baisses les plus marquées des ventes du commerce de détail ont été relevées au Luxembourg (-6,2%), en Irlande (-2,7%) et en Slovénie (-2,3%), tandis que les plus fortes hausses ont été enregistrées à Malte (+3,1%), en Estonie (+1,8%) et en Roumanie (+1,3%).



Davos: freiner le protectionnisme

28.01La chancelière allemande Angela Merkel a dénoncé mercredi à Davos en Suisse la philosophie de l'isolement et du protectionnisme pour répondre aux défis mondiaux communs.

Lors d'un discours spécial à l'occasion du 48ème sommet annuel du Forum économique mondial, débuté mardi à Davos en Suisse, Mme Merkel a souligné que "l'Allemagne est un pays déterminé à rechercher des solutions multilatérales".

"Les actions unilatérales et le protectionnisme ne sont pas une réponse", a-t-elle ajouté.

Abordant en particulier les questions européennes, Mme Merkel a appelé à resserrer la coopération au sein de l'UE afin de résoudre les problèmes en Europe.

"Le Brexit nous a presque encouragés à nous concentrer sur les grandes questions", a-t-elle dit.

Plus spécifiquement, Mme Merkel a appelé à adopter davantage de mesures pour la numérisation plutôt que de "débattre de questions philosophiques", estimant que l'UE était trop lente à se décider sur l'attitude à adopter face au Big Data, en conséquence de quoi l'Europe est à la traîne.

"Nous avons réorienté nos politiques économiques, en créant un marché numérique unique", a-t-elle souligné, rappelant que l'Europe était soumise à une forte pression en raison de la présence de grandes compagnies américaines.

Mme Merkel a également appelé à faire des efforts face à la fragmentation des marchés des capitaux, en adoptant une union des marchés des capitaux et en achevant l'union bancaire, de manière à survivre aux crises à une phase anticipée.


 












France: soutien aux startups

28.01 L'agence nationale au service de l'internationalisation de l'économie française Business France et la Banque publique d'investissement Bpifrance ont dévoilé, mercredi dans un communiqué, les cinq lauréats d'Impact China 2018, le programme d'accélération dédié aux startups de la French Tech sur le marché chinois.

Les lauréats sont: CARFIT, startup autotech qui développe une technologie combinant l'analyse des vibrations automobiles avec de l'intelligence artificielle; Exagan, leader européen de la conception et de la production de transistors de puissance basés sur la technologie Nitrure de Gallium; Platform.sh, une Platform-as-a Service de nouvelle génération; Quividi, leader mondial de l'analyse de l'attention pour l'affichage digital et le retail; Sigfox, leader mondial dans les services de l'Internet des objets.

Ces cinq start-ups de la French Tech, qui ont fait du marché chinois une priorité, ont été sélectionnées par un jury franco-chinois composé de 15 personnalités expertes de l'écosystème chinois de la tech et du numérique. Elles participeront, dès le 19 mars 2018, à un programme intensif de 5 semaines réparties en trois missions successives et bénéficieront d'un programme personnalisé, précise le communiqué.

Certaines seront orientées vers Shenzhen-Canton, Hong Kong, Beijing ou Shanghai, voire d'autres régions, comme Chengdu ou Wuhan, en fonction des opportunités. Elles seront accompagnées par les experts marchés de Business France, qui dispose d'un réseau de 7 bureaux en Chine, indiquent l'agence nationale au service de l'internationalisation de l'économie française Business France et la Banque publique d'investissement Bpifrance. Le programme baptisé "Impact China" "leur permet de gagner deux ans sur leur développement en Chine", affirment-elles.

"La Chine est devenue l'un des tout premiers acteurs des technologies numériques au monde avec plus de 750 millions d'internautes. La Tech chinoise est portée par les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi), l'équivalent chinois des GAFA. La Chine abrite certains des écosystèmes tech les plus dynamiques du monde", relèvent les deux organismes dans leur communiqué.









Renault leader mondial


21.01 Pour la cinquième année consécutive, les ventes du constructeur automobile français sont en croissance. Le marché russe, sur lequel Renault a vendu près de 450.000 véhicules, dont la plupart sont des Ladas, continue à assurer les beaux jours de la marque au losange.


L'année 2017 a été marquée pour Renault par un volume record de ses ventes: les 3,76 millions de véhicules écoulés sur le marché mondial représentent une hausse de 8,5% par rapport à l'année précédente.


Renault a considérablement augmenté ses ventes en Asie-Pacifique et en Eurasie, avec une croissance de respectivement 17% et 13,6%. Ainsi, le marché russe, où le constructeur a vendu 448.270 voitures, est devenu pour lui le deuxième après la France.

Un tel succès de Renault en Russie est dû en particulier aux différents modèles de la marque Lada (Avtovaz), dont le groupe français est actionnaire à hauteur de 53 %. En outre, en 2017, la marque russe a enregistré la plus forte progression (+ 17,8 %, pour atteindre les 335.564 véhicules vendus) de toutes les marques du groupe.


Apple poursuivit

14.01 Le parquet de Paris a ouvert une enquête contre le géant américain des smartphones Apple pour "tromperie" et "obsolescence programmée" suite à une plainte déposée par l'association française "Halte à l'obsolescence programmée" (Hop), ont rapporté ce lundi les médias locaux, citant une source judiciaire.

Ouverte le vendredi 5 janvier et visant notamment des faits de "tromperie", l'enquête a été confiée au service national des enquêtes de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) de France, a indiqué la radio Franceinfo.

L'association Hop avait déposé sa plainte au procureur de Paris le 27 décembre dernier, après que la société Apple avait reconnu ralentir volontairement la vitesse des anciens modèles de smartphones pour réduire leur consommation d'énergie. D'après Apple, cette pratique se justifie par l'objectif de prolonger la durée de vie des smartphones.

L'association française a accusé que Apple reduit volontairement les performances et la durée de vie des iPhone à travers les mises à jour de leur système, en vue d'accélérer le remplacement par des consommateurs et d'augmenter ses ventes.

"Apple a mis en place une stratégie globale d'obsolescence programmée en vue d'augmenter ses ventes", a souligné l'association, citée par la chaîne de télévision d'actualités BFMTV.

Les médias français ont rappelé qu'une enquête judiciaire a été récemment ouverte en France contre le fabricant d'imprimantes Epson pour "obsolescence programmée", également suite à une plainte déposée par l'association Hop.




France: marché de l’automobile à la hausse

04.01 Avec 2 110 751 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de +4,7 % sur l'ensemble de l'année 2017, malgré un repli de -0,5% sur le seul mois de décembre 2017 selon les chiffres publiés mardi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Au mois de décembre, les ventes de véhicules particuliers neufs des constructeurs français progressent de 4,9% et augmentent de 6,7% sur l'année entière (+10,3% pour PSA et +3,1% pour Renault).

Les ventes de PSA sont en hausse de 15,6% en décembre 2017, portées notamment par les bons résultats de sa marque Peugeot tandis que les ventes des marques DS et Citroën baissent respectivement de 0,3% et 2,3%.

Son concurrent Renault voit ses ventes de voitures particulières neuves reculer de 4% en décembre 2017 malgré les bons résultats de sa marque Dacia +12,2% qui ne suffisent pas à compenser un chiffre d'affaire négatif, en raison notamment de la baisse de 7,7% des résultats de sa marque éponyme.

Chez les constructeurs étrangers, les ventes de voitures particulières neuves diminuent de 5,9% en décembre. Les constructeurs Volvo Cars et B.M.W réalisent les meilleures ventes en décembre avec chacun des résultats en hausse de 17,1% et 14,1%, suivis de Hyundai (+5,1%) et Volkswagen Group France (+4,3%).

En revanche, les autres marques automobiles étrangères affichent des résultats en baisse : le groupe Ford voit ses ventes de véhicules particuliers neufs reculer de 1,1% tout comme Toyota et Lexus (-1,6%), Daimler (-4,1%), FCA (-5,6%) et General Motors (-99,7%) subissant toujours les conséquences de la cession de la marque Opel au groupe français PSA.

Sur l'année 2017, les ventes de voitures particulières neuves des constructeurs étrangers progressent de 2,4% avec des résultats en hausse de 13,6% pour Toyota et Lexus; 10,2% pour FCA; 8,2% pour Hyundai; 7,2% pour Daimler; 6,6% pour Ford; 3,9% pour Volvo Cars; 2,4% pour B.M.W; 1,5% pour Nissan et 1,4% pour Volkswagen Group France. Le groupe General Motors affiche quant à lui une forte baisse suite à la vente de la marque Opel (-33,2%).

Le fait notable pour cette année 2017 est le passage sous la barre symbolique des 50% du nombre de véhicules particuliers neufs diesel vendus (47,3% contre 52% en 2016), une première depuis l'an 2000. Cette baisse d'attractivité pour le diesel s'explique notamment par les récents scandales concernant les moteurs truqués des marques Volkswagen, Fiat, Peugeot ou encore Renault qui ont mis en lumière l'impact environnemental de ce carburant.



































































































































































































































































































 







































































.






















































































































































Amériques    Europe    Afrique     Asie     Moyen Orient     Finance    Environnement Culture  

Europe

Infoseco
Un autre regard sur l’économieNews.html

A lire aussi


Se faire connaître des réseaux sociaux


«  Une image vaut mille mots  », cette citation de Confucius est souvent utilisée pour montrer la place de plus en plus grande que les photos et les vidéos prennent dans la communication des entreprises. Ce livre fait le point sur l’intérêt des médias sociaux visuels majeurs (Instagram, YouTube, Snapchat, Pinterest) et vous permet de comprendre comment les utiliser efficacement pour atteindre vos objectifs. A la fois concret et pratique, il offre les clés pour déployer votre présence et créer un contenu visuel efficace avec peu ou pas de budget.




Antropologie économique par Bourdieu

La révolution qui conduit de l’économie du don caractéristique de la plupart des sociétés précapitalistes à l’économie du donnant-donnant des sociétés modernes s’est-elle étendue à tous les domaines de l’existence



Start-Up

Créer une entreprise innovante, n'est-ce  pas là le projet de nombreuses personnes aujourd'hui, qu'elles soient ou non salariées ? L'objet du livre est de synthétiser les idées fortes liées au processus entrepreneurial, et de développer un regard original et stimulant sur la démarche de création d'entreprise. Il est organisé en chapitres thématiques consultables dans l'ordre ou le désordre. Il se distingue des ouvrages existants qui se concentrent sur 2 approches : le partage d'expérience (success stories) ou le manuel pratique (créez votre entreprise en X étapes). Bruno Martinaud traite en effet de l'esprit entrepreneurial, sous l'angle des principes, des concepts et références clés à connaître - tout en offrant au final une méthodologie aisément applicable.




Le BUT


Cette édition du best seller mondial Le But s'ouvre sur un texte inédit signé Eliyahu M. Goldratt. Peu avant son décès en 2011, l'auteur a voulu donner un éclairage nouveau et décisif sur les conditions de réussite de la mise en oeuvre de sa célèbre Théorie des Contraintes. Dans ce texte, "Debout sur les épaules des géants", il explique que toutes les entreprises sont différentes, et que c'est sur les règles sous-jacentes à l'environnement de l'entreprise qu'il faut s'appuyer pour relever le défi du progrès permanent. Les cinq millions de lecteurs qui ont lu Le But savent que ce roman remet en cause tout ce que nous avons appris en matière de gestion et place au centre de son intrigue la recherche permanente de progrès et d'équilibre.


Comment être un mauvais manager?


Adoptant le parti pris de ce qu'il faut faire pour être un mauvais manager, Jacques-Antoine Malarewicz utilise cette posture inversée pour souligner les travers que nous adoptons trop souvent, principalement parce que nous sommes peu, ou mal, formés à la communication.Il passe ainsi en revue ces attitudes à ne surtout pas suivre:- Croire en une forme idéale de management-




La France des inégalités


Les Français ressentent leur société comme très injuste et inégalitaire et cette impression est amplement partagée par la plupart d’entre eux, quel que soit le statut social. Le sentiment d’injustice personnelle et plus encore le sentiment d’exclusion sont en revanche nettement plus corrélés à la position sociale. Les deux registres sont ainsi assez largement dissociés : le sentiment d’injustice de la société n’est pas alimenté par le sentiment d’être soi-même traité injustement.

Le présent ouvrage explore en profondeur les différentes facettes des sentiments d’injustice et de discrimination dans la société. Il met en lumière certains effets rarement analysés, comme ceux qui sont liés à la composition des ménages, à diverses séquences du cycle de vie (comme la vie solitaire) ou à la survenue d’évènements contraires (licenciements, maladies, décès de proches…) dans les itinéraires personnels.




50 idées reçues sur l’état du monde


« L’Allemagne domine l’Europe », « Il y a de plus en plus de guerres », « L’islam est incompatible avec la démocratie », « Barack Obama a affaibli les États-Unis ». Elles traînent dans la presse, sur Internet, parfois vraies mais souvent fausses, les idées reçues sont partout. Même pour parler d’un monde que l’on sait complexe, on peine à s’en défaire !

En expert reconnu des relations internationales, Pascal Boniface s’amuse à répertorier ce prêt-à-penser-le-monde, ces certitudes souvent hexagonales qui nous abusent. Il les confronte à la réalité pour mieux les faire voler en éclats.

De ce regard juste et averti un autre monde émerge, le nôtre, qu’il nous reste encore à découvrir.







Relevez le défi de l'innovation de rupture


Partant d’une synthèse inédite des travaux de Clayton Christensen, spécialiste mondial de l’innovation, Philippe Silberzahn explique qu’une innovation de rupture présente un dilemme pour l’entreprise : si cette dernière exploite la rupture, elle compromet son activité actuelle. Mais si elle l’ignore, elle rate l’opportunité de créer de nouvelles activités pour sa croissance future.





L’économie décomplexée


Toute chose peut être mesurée par la monnaie." Aristote

L'économie est-elle une science exacte ? Peut-elle prévoir les crises financières ? Qui a inventé l'économie ? Quelles sont ses sources ? Comment peut-elle nous aider dans notre quotidien ?

L'économie décomplexée offre un aperçu synthétique, décalé et original des apports des grands économistes du monde occidental.

Retrouvez, expliquées sous forme de BD pour plus de convivialité et de pédagogie, les thèses des célèbres penseurs tels que Adam Smith, Karl Marx, John Maynard Keynes, ainsi que les notions et concepts clés expliqués et définis de manière simple et concrète sous un angle original et ludique.





Principes d’économie moderne


Profondément remaniée, cette nouvelle édition présente les avancées les plus récentes de la science économique à l'aide d'exposés simples assortis d'une analyse rigoureuse. Elle offre une version numérique, enrichie de nombreux compléments pédagogiques




Manager l’innovation autrement


Innover, c'est plus qu'une nécessité. C'est une question de survie pour la plupart des entreprises Françaises ! Dans un marché mondialisé soumis à une concurrence débridée, face à des clients avides de nouveauté, l'innovation apparaît comme le premier facteur de différenciation. Et donc de réussite.

Facile à dire, mais par où commencer ? Et comment stimuler durablement l'innovation dans sa propre entreprise ? À ces questions, l'auteur répond simplement : "En replaçant l'innovation au centre de sa stratégie, de son management et de son organisation de travail !"

Cet ouvrage présente un état des lieux complet de l'innovation dans les entreprises françaises : vous comprendrez pourquoi certaines réussissent à innover en permanence, et ce depuis plus de 100 ans, quand tant d'autres subissent des échecs répétés.

L'auteur expose une démarche simple pour vous permettre de développer votre capacité d'innovation. À l'appui de cas d'entreprises, vous découvrirez des pratiques peu connues mais qui fonctionnent vraiment, pour vous positionner parmi les meilleurs.

Au final, ce livre vous aidera à placer votre entreprise dans une trajectoire d'innovation volontaire et dynamique, pour une réussite durable !