Régles sanitaires et situation économique

08.09 Le directeur de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, a estimé vendredi que le port du masque et les mesures de distanciation sociale pouvaient apporter "de considérables profits économiques" à l'économie du pays.

Pour parvenir au plein emploi, "nous devrons contrôler la propagation de la maladie. Et le meilleur moyen de le faire, avant le développement d'un vaccin, est d'adopter ces mesures de distanciation sociale et de les appliquer", a-t-il déclaré dans un entretien à la radio publique NPR.

"Il y a en fait d'énormes avantages économiques à laisser les gens porter le masque au niveau national et de maintenir leurs distances", a estimé M. Powell.

Ces propos surviennent après que le ministère du Travail a rapporté un peu plus tôt dans la journée que les employeurs américains avaient créé 1,4 million d'emplois en août et que le taux de chômage avait baissé à 8,4%.

"Alors que nous avons ramené quelque 11 millions de personnes au travail, il y en a toujours 10 ou 11 (millions) qui n'y sont pas retournés", a noté le patron de la Fed, ajoutant qu'il faudrait beaucoup de temps avant que le marché de l'emploi ne se rétablisse totalement de la pandémie.

M. Powell a également assuré que la banque centrale maintiendrait ses taux d'intérêt à court terme inchangés à leur plus bas niveau, soit proches de zéro, pour une longue période afin de soutenir la reprise économique.

La Fed a en effet réduit ses taux d'intérêt lors de deux réunions extraordinaires en mars et commencé à racheter des quantités massives de bons du Trésor américain et de titres adossés à des créances hypothécaires d'organes gouvernementaux afin de redresser les marchés financiers. Elle a également dévoilé de nouveaux programmes de prêt visant à débloquer jusqu'à 2.300 milliards de dollars pour soutenir l'économie américaine face à l'épidémie de nouveau coronavirus.


Les liens économiques entre la Chine et les USA

01.09 La Chine et les Etats-Unis sont étroitement liés sur le plan économique, et un découplage économique est "encore loin", a déclaré cette semaine Eswar Prasad, ancien chef de la division Chine au Fonds monétaire international.

"Ces deux économies sont encore étroitement liées", a indiqué M. Prasad, cité par la chaîne de télévision CNBC. "Après tout, il est très difficile pour les deux plus grandes économies d'arrêter de se croiser dans diverses dimensions."

M. Prasad, qui est maintenant professeur de commerce à l'université Cornell, a noté que la Chine était aussi en train de réformer activement ses marchés financiers et de laisser le marché jouer un plus grand rôle dans le régime de taux de change.

"Cela va être lié au développement du marché financier domestique qui, selon les dirigeants chinois, sera crucial pour la croissance soutenue de la Chine à l'avenir", a analysé l'économiste.


Tensions économiques sino-américaines

17.08 Les entreprises américaines ne sont pas en train de quitter le marché chinois malgré "un ralentissement sans précédent" dans les relations sino-américaines pendant la pandémie de COVID-19, selon une enquête annuelle auprès des membres du Conseil des affaires sino-américaines (USCBC) publiée mardi par ce dernier.

"Nos données ainsi que les conversations avec les entreprises membres indiquent qu'elles restent engagées à long terme sur le marché chinois", selon l'enquête.

L'USCBC est un groupe commercial représentant plus de 200 entreprises américaines qui font des affaires avec la Chine.

D'après le sondage qui a été mené entre fin mai et juin de cette année auprès de plus de 100 entreprises membres de l'USCBC, 83% de ses membres ont considéré la Chine comme la première ou l'une des cinq premières priorités de leur stratégie mondiale.

Les projections sur les perspectives commerciales à cinq ans en Chine sont tout aussi optimistes, avec près de 70% d'entre elles qui se disent optimistes quant aux perspectives commerciales du marché, selon l'enquête.

91% des entreprises indiquent que leurs opérations en Chine sont rentables, bien qu'avec une marge plus faible que les années précédentes, selon l'enquête, qui souligne que le principal obstacle à la rentabilité est le COVID-19 et son impact sur l'économie.

En raison de cette confiance à long terme dans le marché chinois, 87% des entreprises ont déclaré ne pas avoir l'intention de délocaliser leur production hors de Chine, selon l'enquête, ajoutant que certaines d'entre elles sont à la recherche de nouveaux investissements potentiels.

Un quart des entreprises membres de l'USCBC ont toutefois réduit ou interrompu leurs investissements prévus en Chine au cours de l'année dernière, selon l'enquête, les principales raisons étant l'augmentation des coûts, les incertitudes liées aux tensions commerciales avec les Etats-Unis et celles découlant du COVID-19.

L'enquête annuelle a également noté que les relations entre Washington et Beijing constituent le principal défi pour les entreprises américaines en Chine pour la troisième année consécutive, puisque 86% des membres de l'USCBC signalent que les tensions commerciales bilatérales ont eu un impact sur leurs affaires.


USA: Ventes de Ford en baisse

06.07 Les ventes de véhicules neufs de la société américaine Ford Motor Co. ont chuté de 33% au deuxième trimestre, a annoncé jeudi le constructeur automobile basé à Dearborn.

Ford a vendu 433.869 véhicules au deuxième trimestre, contre 650.336 pendant la même période de l'année dernière. Les ventes au détail ont baissé de moins de 14,3%.

Les ventes de la Série F ont atteint 180.825 unités, soit une baisse de 22,7% par rapport à la même période l'année dernière. Néanmoins, la Série F a renforcé sa position de leader au cours du deuxième trimestre puisque l'augmentation des ventes au détail est estimée à 2,6%.

Le Ford Explorer a été le SUV intermédiaire le plus vendu en juin, avec des ventes globales d'Explorer en hausse de 12% par rapport à l'année précédente.

Affecté par COVID-19, Ford s'est tourné vers les ventes en ligne et à distance au cours du deuxième trimestre, ce qui a contribué à faire augmenter sa part du marché au détail d'un point de pourcentage, à 13,3%, soit la meilleure part du marché au détail trimestrielle de Ford en cinq ans, selon le Detroit News.































































































































 





















































































































































 


























































































































































































































































































































































































Amériques

Infoseco
Un autre regard sur l’économieNews.html

A lire aussi



Néogociaton

Le livre pour apprendre à négocier avec l'apport des neurosciences.  

Tout le monde est amené à négocier, que ce soit dans la sphère professionnelle ou familiale. Et pour autant très peu de personnes sont formées à la négociation. Comment s'y atteler dans un monde en perpétuel changement ?

Alors que la transformation digitale a fait émerger de nouvelles formes de collaboration, la négociation aussi est un processus en pleine transformation, la force et l'autoritarisme laissant petit à petit place à des formes plus constructives d’échanges. L’objectif de toute négociation devient aujourd’hui de réussir un accord gagnant-gagnant qui sera pérenne et permettra de prévenir les conflits futurs.



Le guide Instagram

Avec plus d'un milliard d'utilisateurs actifs chaque mois et seize fois plus d'interactions que sur Facebook, Instagram est de loin le premier réseau social de l'engagement. À la fois mobile et visuel, Instagram permet à toute entreprise de générer des émotions, d'inspirer et de fédérer une communauté, en France et à travers le monde. Vous souhaitez vous lancer et vous faire connaître sur Instagram ?




Mad Maps

Planisphères déformés, reliefs inversés, frontières qui disparaissent, couleurs décalées… Attention, les 60 cartes de Mad Maps risquent bien de faire voler en éclats bon nombre de vos certitudes : le nord est-il toujours en haut ? Les continents existent-ils vraiment ? La France est-elle réellement en Europe ? Et si tout cela n’était finalement qu’une question de représentations ?

Après la lecture de cet atlas pas comme les autres, vous ne regarderez plus jamais les choses comme avant.

Alors êtes-vous prêt à changer votre vision du Monde ?


Etat de siège par Michael Wolff

Après le best-seller international Le Feu et la Fureur, voici la saison 2 de la présidence la plus extravagante de l'histoire des États-Unis.

Deux ans au sommet du monde n'ont pas assagi Donald Trump, plus impulsif et versatile que jamais. Mais la roue de la fortune a tourné : les procureurs fédéraux scrutent ses affaires ; ses anciens alliés politiques cherchent à le faire chuter 



Vers la guerre par Graham Allison

La Chine et les États-Unis se dirigent vers une guerre dont ils ne veulent pourtant ni l’un ni l’autre. Pour éclairer ce paradoxe, Graham Allison invoque ce qu’il appelle le Piège de Thucydide, qui se met en place quand une puissance émergente vient défier la puissance régnante. C’est Athènes se dressant face à Sparte. 


Au cours des cinq derniers siècles, cette configuration mortelle s’est présentée seize fois ; à douze reprises, elle s’est soldée par une guerre. Aujourd’hui, alors que Xi Jinping comme Donald Trump prétendent « restaurer la grandeur » de leur pays, la dix-septième occurrence se profile à l’horizon de manière sinistre. 




Guerre Chine/Usa

Alors que les relations commerciales s'enveniment entre les États-Unis et la Chine, il n'y a pour ainsi dire pas de vision d'ensemble des tensions économiques qui agitent les deux pays. Il n'y a pas de clés d'interprétation communes.

Les ambitions de la Chine la portent à vouloir redevenir la puissance dominante qu'elle a été au cours de l'Histoire. Pour cela, elle dispose de plusieurs outils et c'est avec un succès certain qu'elle utilise l'économie comme levier d'accroissement de puissance


Décoder l’info

Trop d'infos tuent-elles l'info ? Dans une société de l'infobésité, le paradoxe est que le public n'a jamais été aussi mal informé.

Hoax, parodies, rumeurs et bad-buzz pullulent sur un web dont les mécanismes de propagation de la fausse nouvelle sont devenus structurels. Cet ouvrage propose un décryptage minutieux et illustré des rouages de la désinformation sur Internet.



Le modèle Testal

Début du XXe siècle, le fordisme révolutionne l’industrie avec des gains de productivité inédits. Soixante ans plus tard, le toyotisme développe les principes de l’excellence opérationnelle, synonymes de qualité et de réactivité. Années 2010  : Elon Musk bouleverse les codes en inventant un système d’organisation novateur et disruptif pour Tesla, son entreprise emblématique. Un modèle qui peut s’observer aujourd’hui comme la référence du 4e âge de l’industrie…

  



Le feu et la fureur par Michael Wolff


Dans ce livre qui a mis le feu à l’Amérique et que Donald Trump a cherché à interdire, Michael Wolff nous entraîne dans les coulisses de la Maison Blanche et multiplie les révélations. Luttes de pouvoir, favoritisme, amateurisme, trahisons, scènes de famille… L’enquête démontre comment l’entourage intime et professionnel de Trump déploie une énergie considérable à camoufler l’ignorance, le manque de sang-froid et de scrupules du 45e président des États-Unis






Mensonges et verités par James Comey


Dans ce livre très attendu, l'ancien patron du FBI raconte pour la première fois le rôle historique qu'il a joué lors de l'élection présidentielle de 2016. Tout au long de sa carrière, il s'est illustré en prenant des décisions cruciales dans les affaires criminelles les plus controversées, qu'il s'agisse des conflits avec la mafia, de la lutte contre le terrorisme après les attentats du 11 septembre, des positions de Dick Cheney et George Bush sur la torture ou de l'enquête sur les courriels classifiés d'Hillary Clinton durant les derniers mois de l'administration Obama.


El Chapo La Traque

La traque à haut risque d’un des narcotrafiquants les plus dangereux de la planète.El Chapo est le récit fascinant de la traque à haut risque de l’un des narcotrafiquants les plus recherchés de tous les temps, à la fortune estimée à 1 milliard de dollars, Joaquín Archivaldo Guzmán-Loera, plus connu sous le nom de El Chapo (diminutif de « chaparro », courtaud, en référence à sa petite taille).



Hypercapitalisme par Larry Gonik Tim Kasser

Hypercapitalisme explique comment l'économie moderne, en portant aux nues la loi du marché, en privatisant à tout crin, menace le développement de l'humanité, la justice sociale et la planète tout entière. Avec humour, Larry Gonick, cartoonist renommé, et Tim Kasser, professeur de psychologie, montrent aussi comment remettre la notion de bien-être au coeur de nos échanges.





La mondialisation, une utopie morte


L’ empire américain a façonné ainsi le monde, mais a fragilisé les États. Il a coopté les élites au détriment du reste des populations qui ont vu les inégalités se creuser, ce qui a tracé au coeur des nations – y compris aux États-Unis ! – une frontière économique entre les gagnants et les perdants du système.


















































.