Amériques    Europe    Afrique     Asie     Moyen Orient     Finance    Environnement     Culture

Finance

Infoseco
Un autre regard sur l’économieNews.html

Le Bitcoin bat des records

Ayant franchi la barre des 3.500 dollars, le bitcoin a établi un nouveau record historique. La valorisation totale du marché des monnaies cryptographiques est actuellement de 126,9 milliards de dollars

Le bitcoin, monnaie cryptographique la plus populaire au monde, continue de battre tous les records. Les informations sur les enchères montrent que son cours sur les grandes bourses a franchi la barre des 3.500 dollars (2.960 EUR).

En particulier, le cours sur la bourse Bitfinex a augmenté de 3,53%, pour atteindre 3.540 dollars, sur la bourse BitStamp de 3,54%, à 3.540 dollars et sur la bourse Poloniex de 3,59%, finissant à 3.540 dollars.

Selon la plate-forme commerciale Coinmarketcap.com, la valorisation totale du marché des monnaies cryptographiques est désormais de 126,9 milliards de dollars (107,3 mds EUR).

La semaine dernière, les bitcoins ont été divisés en deux chaînes. Ainsi, depuis le 1er août, deux monnaies coexistent: le Bitcoin «classique» (BTC) et le nouveau Bitcoin Cash (BCC ou BCH).


Inégalité économique

L'inégalité économique, la bipolarisation sociale, et l'intensification de l'impact environnemental sont les trois tendances les plus importantes menaçant le développement mondial dans la prochaine décennie, selon le Rapport des risques mondiaux en 2017, publié mercredi par le Forum économique mondial.

Les experts identifient 30 risques mondiaux, ainsi que 13 tendances potentielles qui pourraient les amplifier ou changer leurs interconnections. Selon eux, l'intelligence artificielle et la robotique disposent des bénéfices potentiels les plus importants, mais aussi des impacts potentiels les plus colossaux, accentuant l'urgence d'une meilleure gouvernance. En effet, la société n'avance pas aussi rapidement que les changements technologiques.

"Nous vivons dans une ère turbulente où le progrès technologique crée aussi des défis. Sans la gouvernance adéquate et la formation continue des ouvriers, la technologie tuera les emplois plus vite qu'elle ne les crée. La coopération est essentielle pour éviter la détérioration de la finance et l'exacerbation du désordre social", a déclaré Cecilia Reyes, en charge de la gestion des risques pour le groupe Zurich Insurance.

"Des actions urgentes sont nécessaires de la part des dirigeants pour trouver des solutions aux différends politiques et idéologiques, et travailler ensemble en vue de surmonter les principaux défis", a affirmé Margareta Drzeniek-Hanouz, chargée des compétences et risques mondiaux pour le Forum économique mondial.

Comment adresser les plus importants risques mondiaux? C'est la question qui sera au centre des discussions de la prochaine conférence annuelle du Forum économique mondial, qui se tiendra du 17 au 20 janvier sous le thème "Leadership réactif et responsable".


Pour une gouvernance mondiale

La récente tourmente du marché international met en évidence la nature fragile de l'actuelle reprise économique mondiale et souligne la nécessité de promouvoir la coordination des politiques et de mener des réformes de la gouvernance économique mondiale.

Il est en particulier nécessaire de renforcer la coordination des politiques alors que des pays sont tentés face aux défis économiques d'adopter des politiques qui pourraient avoir un effet indirect.

Le récent crash du marché n'est pas une coïncidence. Le Japon a récemment adopté des taux d'intérêt négatifs, ce qui n'a que temporairement fait baisser les taux de change du yen. Les marchés anticipent de similaires actions par la Banque centrale européenne, et il existe même des rumeurs clamant que la Réserve fédérale américaine pourrait avoir à inverser la hausse de ses taux.

Alors que les marchés ont été assez tendus, des signes montrent que le marché "perd sa confiance dans la capacité des banques centrales à perpétuer la 'lévitation' des actifs risqués", a indiqué Rabobank, entreprise multinationale néerlandaise de services bancaires et financiers.

Il a été révélé que certains membres de la Banque du Japon se disent inquiets concernant l'effet que pourraient avoir les taux d'intérêt négatifs et les chances que cela provoque une réduction des taux d'intérêt ailleurs.

Tout cela met en avant la nécessité de coordonner les efforts internationaux pour soutenir la croissance et éviter les politiques contradictoires.

Pour sa part, la Chine s'est engagée à éviter une dépréciation compétitive de sa monnaie. Les taux de change pourraient être au programme des discussions lors de la réunion des ministres des Finances et des banquiers centraux du G20 prévue plus tard ce mois-ci à Shanghai.

A un niveau plus approfondi, les instabilités reflètent de nouveau les faiblesses fondamentales de l'actuel système monétaire et financier international. Jaime Caruana, directeur général de la Banque des règlement internationaux, a pointé du doigt un des problèmes du système, à savoir "les politiques orientées vers l'intérieur dans un monde d'entreprises, de monnaies et de flux de capitaux internationaux".

Les conditions de liquidités débordent souvent à travers les frontières via l'adoption de politiques monétaires, l'utilisation internationale de monnaies, l'intégration des marchés financiers et la disponibilité des finances étrangères, et peuvent amplifier les déséquilibres intérieurs jusqu'au point d'instabilité.

"La liquidité internationale augmente ainsi fortement puis s'effondre", a averti M. Caruana.

Cela n'est pas un problème nouveau, mais la nécessité de le résoudre est devenue encore plus urgente dans un monde grandement internationalisé où les marchés sont de plus en plus connectés et les économies deviennent de plus en plus interdépendants.

Les politiques des économies avancées telles que les Etats-Unis, basées largement sur leurs conditions économiques intérieures, créent souvent un effet indirect sur les politiques d'autres pays.

Plusieurs économistes ont convenu qu'un grand nombre de défis récents pourraient remonter aux défauts d'alignement des cycles monétaires internationaux dictés par le dollar américain et aux conditions économiques des économies émergentes.

Les rôles du dollar américain en tant que monnaie souveraine et internationale ne sont toujours pas compatibles. Les réformes sont le seul moyen pour résoudre ce problème, étant donné le fait que le rôle du dollar américain en tant que monnaie internationale demeure irremplaçable dans le futur proche.

La directrice du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde a mis l'accent la semaine dernière sur la nécessité de faire avancer les réformes de la gouvernance économique internationale afin de mieux refléter le poids croissant des économies en développement. Cela pourrait aider davantage le monde à faire face aux défis économiques.

"Les Etats-Unis ont une responsabilité spéciale, car ils normalisent leur politique monétaire, et parce que cela pourrait être une source d'effet indirect international", a-t-elle confié aux étudiants de l'Université du Maryland.

Mme Lagarde a suggéré que les économies en développement renforcent leurs conditions fiscales, gèrent les risques et mettent en oeuvre des réformes, alors que les économies développées, qui ont largement dépendu des bas taux d'intérêt, devraient adopter une politique plus équilibrée.

Le monde doit également collaborer afin de promouvoir l'innovation et le partage de technologies, et mieux administrer les flux de capitaux ainsi que renforcer le réseau sécuritaire financier international.

Si la récente tourmente du marché nous apprends quelque chose, c'est qu'il est aujourd'hui plus urgent que jamais d'appeler à des efforts internationalisés pour faire avancer les réformes de la gouvernance internationale.


















 






































A lire aussi



Le Growth Hacking


Le Growth Hacking correspond à un ensemble de techniques d'e-marketing permettant d'accélérer la croissance d'une start-up, d'un site web, d'une application ou d'un projet par le recours à des méthodes créatives détournant les usages du Web, des procédés analysant l'ensemble des actions de façon chiffrée, des boucles de rétro-actions permettant de corriger rapidement ses opérations.


Ce livre vous enseignera la démarche d'un Growth Hacker et vous guidera pas à pas pour :

• tester votre produit auprès de votre cible. Vous avez un projet ? Savez-vous que vous pouvez tester votre idée auprès de votre future clientèle en 20 minutes et pour 50 euros sans avoir à créer une seule ligne de code ? Cette technique, encore très peu connue en France, mais largement utilisée dans la Silicon Valley, vous permettra de sécuriser votre projet tout en évitant de perdre du temps et de l'argent en créant un produit qui ne conviendrait pas à votre public potentiel.


Le grand livre des Lettres

Rédiger une candidature spontanée, demander un stage, un congé de formation, renégocier un crédit, résilier un abonnement, contester un avis d'imposition, demander un délai de paiement, une allocation, déclarer un accident, régler un litige de voisinage...


Tous les modèles sont téléchargeables depuis le CD inclus ou accessibles en ligne. L'ouvrage est par ailleurs enrichi de nombreux conseils utiles pour la rédaction.

Un guide incontournable pour simplifier vos démarches et vous aider à faire valoir vos droits.



Piketty au piquet!


Le Capital au xxie siècle de Thomas Piketty est un phénomène d'édition. Comment un ouvrage académique de 950 pages consacré à la science économique peut-il finir sur tant d'étagères ? Flattant l'égalitarisme, véritable passion hexagonale, il assène que le temps est venu de créer un super ISF mondial censé corriger l'intolérable explosion des inégalités entre riches et pauvres.





La Bonne idée existe! par Luc de Brabandere et Alan INY



Une philosophie et une méthodologie radicalement nouvelles de la créativité par les experts du Boston Consulting Group Pour devenir plus créatif et parvenir à LA bonne idée, il ne suffit pas de simplement penser en dehors des cadres. Le vrai défi consiste à construire de nouveaux cadres. Si la plupart des organisations ne parviennent pas à réaliser de sauts imaginatifs suffisants pour s'assurer un succès à long terme, ce n'est pas faute d'idées nouvelles, mais plutôt parce qu'elles ne savent pas en tirer tout le potentiel. Pour retrouver la pleine puissance de la pensée créative et atteindre LA bonne idée, c'est donc de nouveaux modèles mentaux dont nous avons besoin. Luc de Brabandère et Alan Iny nous expliquent comment y parvenir en nous invitant à penser le monde autrement et à le regarder avec un oeil neuf, en cinq étapes essentielles : Douter de tout, toujours, en s'éloignant de sa zone de confort et en mettant au défi ses préjugés. Réexaminer le monde pour se poser les bonnes questions. Apprendre comment créer beaucoup d'idées nouvelles et passionnantes. Evaluer, hiérarchiser et sélectionner les idées porteuses de succès. Favoriser un nouveau type de processus créatif, pratique et durable. C'est de cette manière seulement que les organisations pourront libérer leur créativité et en tirer profit, que ce soit en matière de stratégie, d'innovation, de prise de décision ou d'investissement, et ainsi mieux se préparer à l'avenir.





B.A.BA de l’économie contemporaine



Fondamental et vivant, ce B.A. BA vous offre les clés pour mieux appréhender notre monde et les enjeux de l’économie contemporaine. En six grands chapitres, il propose de donner les bases pour comprendre notre actualité économique : qu’est-ce qu’un marché ? Comment l’État intervient-il ? Comment fonctionne le monde de l’entreprise ? Qu’est-ce que la mondialisation ? Six dépliants résumant simplement ces grandes notions accompagnent les textes rédigés par des spécialistes de ces questions. L’ouvrage accompagne l’exposition « L’ÉCONOMIE : KRACH, BOOM, MUE ? » de la Cité des sciences et de l’industrie à partir du 26 mars 2013.


Aux éditions le Pommier





Fil info